logoics

Mieux s’ancrer à Saint-Laurent

Le projet « Mieux s’ancrer à Saint-Laurent » est une initiative de la concertation laurentienne. Implanté dans 4 écoles primaires et une école secondaire, le projet vise à offrir aux parents et à leur famille un soutien et un accompagnement dans les différentes sphères du processus d’intégration ainsi que dans la réussite scolaire de leur enfant. C’est par la référence, l’écoute, les ateliers d’information, les activités parents/enfants ou la présence aux différents événements scolaire que l’intervenant communautaire scolaire réussit à créer un lien de confiance et atteindre les objectifs du projet.

Les Inscriptions centralisées

La RETAC de Saint-Laurent, où se réunissent toutes les directions d’école, a mis sur pied un programme afin de centraliser les inscriptions à l’école pour les nouvelles familles qui emménagent sur son territoire. En plus des services relatifs à l’inscription, une orthopédagogue est présente afin d’évaluer les aptitudes langagières des enfants et ainsi déterminer s’ils seront inscrits dans une classe régulière ou une classe d’accueil. Un intervenant communautaire scolaire est également sur place pour accueillir ces familles et leur fournir des renseignements relatifs à l’école québécoise et au fonctionnement scolaire, en plus de leur présenter les différentes ressources disponibles dans le quartier. Finalement, ceux-ci sont disponibles afin de leur offrir un soutien et une écoute par rapport à leur expérience d’immigration.

Se comprendre pour mieux vivre ensemble

Chaque parcours de vie est unique et peut être parsemé de haut et de bas. Les familles qui immigrent sont souvent confrontées à de nouvelles réalités et vivent des expériences diverses. Le projet « Se comprendre pour mieux vivre ensemble » vise donc à réunir des familles afin qu’elles puissent discuter et partager leur vécu et la réalité de leur propre parcours migratoire et de leur quotidien. Basé sur la communication familiale, il s’agit d’un moment pour prendre le temps de s’exprimer et de comprendre davantage ce que les jeunes et les parents peuvent espérer, vivre, vouloir et penser. L’objectif ultime est de faire en sorte que ces discussions permettent de soulever les bons coups et les moins bons, les difficultés et les réussites, afin que ceux-ci servent aux familles immigrantes de demain. Un projet construit par les familles et qui répond à leurs besoins.